Les Egarements Monumentaux

avril 29, 2008

Les anges musiciens de la tribune, st-Roch (VII)

Le bel ange doré de Simon Challe n’est pas le seul musicien résidant à saint-Roch. De la tribune de l’orgue s’élève la flamboyante harmonie d’un motet baroque ! En admirant ces anges, c’est le « Dominus Regnavit » de Cassanéa de Mondonville que l’on croirait entendre ! Rien de plus beau et de plus pertinent que ces deux morceaux que l’on doit à Claude Françin, neveu de Guillaume Coustou, qui les créa en 1740.

Si Claude Françin est surtout connu pour les frontons de la bourse de Bordeaux, on dispose à st-Roch d’une oeuvre admirable. Regardez l’ange de gauche. Les mains représentent pour l’artiste une difficulté majeure. Notre regard est trop habitué à les contempler, et la moindre erreur de proportion ou de construction est démasquée : combien de grands maîtres n’ont jamais su les rendre convenablement. Leur main était parfaite, leurs mains ne le sont pas. Les deux mains de notre ange, disposées avec élégance sur leur cornemuse, sont magnifiques. La tête penchée en avant se résume au regard, tout en attente : dites plutôt un chien de chasse à l’arrêt ! Car c’est vers son comparse, situé à droite de la tribune, que le premier ange projette son regard de pierre. Qui ne connaît pas ces regards furtifs que les musiciens se lancent pour accorder leur rythme ou donner le départ ?

A droite, l’ange est un organiste. Son beau visage rejeté en arrière, les cheveux au vent, est son attribut le plus marquant. C’est beau comme l’antique ! Voila qui fait penser à ces visages de la période hellénistique, expressifs, et violemment projetés vers l’arrière. Le buste autrefois célèbre d’Alexandre expirant, dans lequel les spécialistes contemporains ne reconnaissent plus le grand conquérant, en constitue probablement le modèle. Je pourrais le rapprocher dans une moindre mesure de cet Hélios de Rhodes, qui dérive des portraits idéalisés d’Alexandre le Grand.

Des anges musiciens ornent plusieurs édifices religieux du Grand Siècle. Dans ce beau concert, les plus insignes, et les plus proches de notre sujet se trouvent à l’Eglise du Dôme des Invalides, et à la Chapelle Royale de Versailles, oeuvres de Frémin, Defer, Dumont, Nicolas et Guillaume Coustou, Bourderelle, Philippe Bertrand, Poultier. Denis Martin livra pour les Invalides un ange organiste proche de notre morceau. Le jeune Françin n’a pu ignorer l’oeuvre de maîtres qui lui ont donné le biberon, et de l’autre main ses premiers ciseaux !

Terminons sur ce médaillon de marbre qui constitue la belle pièce de réception de Pierre Mazeline à l’Académie Royale (1668, Louvre), dont l’image est disponible grâce au site Insecula. Il s’agit de l’évangéliste Saint Jean. Admirons cette chevelure vivante, à l’image des serpents grouillants de la Gorgone. Du point de vue de la composition, notre ange lui est supérieur : c’est le haut du corps tout entier qui s’anime de ce mouvement vers l’arrière, pendant que Saint Jean, comme en pâmoison, semble paralysé. Changez quelques détails, et vous direz plutôt une Marie-Madeleine amoureuse de son Sauveur ! L’oeuvre de Mazeline semble inspirée par l’étonnant Saint Jean du dôme de l’abbatiale du Val-de-Grâce. Le buste d’ Alexandre expirant

Certes nos anges ne sont pas sans défauts. L’attache du cou de notre joueur de cornemuse est trop faible, ses épaules trop éloignées, ne concordant pas avec sa tête d’adolescent. Ses ailes en revanche, sont un ravissement. Les plumes en sont à peine esquissées.

(Suite de l’article : Les anges musiciens et leurs précurseurs en la Chapelle Royale de Versailles)

Advertisements

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :